Se connecter

Aviron Club les Andelys Tosny

"Les bons rameurs sont d'abord de beaux esprits. L'harmonie d'un équipage, ce n'est pas qu'une question de muscles ; les coeurs et les âmes de ses membres doivent aussi ne faire qu'un " - GEORGES POCOCK

25

févr. 2019

Les grandes ambitions de Brian

Publiée par Michel / pour JUNIORS J17 - J18 / 0 Commentaire

2019
News
Les grandes ambitions de Brian

Les grandes ambitions de Brian Pierruci, jeune rameur à l’Aviron club Les Andelys-Tosny

Aviron. Deux ans après ses débuts au club des Andelys-Tosny, Brian Pierruci, 16 ans, affiche de grandes ambitions pour cette nouvelle année.

  • Quand le jeune Brian Pierucci est venu frapper à la porte de l’Aviron club Les Andelys-Tosny (Acat) il y a deux ans, l’entraîneur Michel Lemouchoux n’imaginait pas qu’il avait à faire à de la graine de champion. L’adolescent alors âgé de 14 ans allait très vite devenir l’espoir du club. Deux ans plus tard, il se prépare pour les championnats de France.

Il pratique de l’aviron en skiff

« Jusqu’à présent, je pratiquais le tennis et le badminton. J’avais envie de changer de sport et c’est en regardant l’équipe de France d’aviron aux jeux olympiques que j’ai décidé de m’y mettre », raconte le lycéen en 1ère S. Très vite, le jeune rameur a séduit Michel Lemouchoux qui l’a pris sous son aile en devenant son coach. L’aviron est en effet une discipline très technique. Un entraînement intensif est indispensable pour parvenir au sommet. Brian Pierucci a commencé à ramer en double, mais c’est surtout en skiff (bateau étroit à une place) qu’il s’est révélé. « Lors d’une compétition de quatre kilomètres en tête de rivière à Mantes-la-Jolie (78), le mois dernier, Brian s’est particulièrement fait remarquer. Il a fait un très bon temps en skiff alors que les conditions étaient exécrables. Il a ramé sous une pluie battante », explique le coach.

Objectif championnat de France

« Le coach voudrait que je rame tous les jours mais, avec mes études, ce n’est pas possible. J’essaie de m’entraîner trois fois par semaine. J’en ai besoin car je souhaite surtout faire de la compétition », assure le jeune rameur.

« À cette époque de l’année, il faut aussi s’entraîner en salle sur un ergomètre. Brian a d’ailleurs été repéré par le club de Rouen qui lui a proposé de venir s’entraîner en salle. Il existe aussi des compétitions indoor et, dans ce domaine il est très bon », explique l’entraîneur.

Brian va bien sûr continuer à faire des régates, avec toujours comme objectif de participer aux championnats de France cette année.

Les grandes ambitions de Brian

COMMENTAIRES